30/01/2012

NOUS NE SOMMES PLUS SEULS

Diapositive2.JPG

Diapositive4.JPG

 

Nous ne sommes plus seuls!

 

Un article paru dans La Libre Belgique a retrenu la particulière attention de la FNW.

Cet article signé par Maître Graindorge qui ne peut en aucun cas être taxé de droitier, tout au contraire, nous rejoint lorsqu'il analyse la situtation des chrétiens dans le monde arabe.Là où ils sont vicitmes d'une réelle épuration!

Nous reproduisons ci-dessous l'article dans son intégralité.

 

LA HONTE ET LA SOLIDARITE

La communauté internationale se doit d'intervenir d'urgence afin de protéger les minorités chrétiennes.

Depuis plusieurs mois, nous avons pu constater que les exactions à l'encontre des chrétiens dans des pays musulmans ne cessaient de s'accentuer. Plus particulièrement, ces derniers temps, nous avons assisté à l'abattage de ces chrétiens de Bagdad qui furent assassinés dans leur église.

Bilan: plusieurs dizaines de morts dont des femmes et des enfants. Récemment encore, devant une église copte en Egypte, des dizaines de chrétiens ont été à nouveau abattus.

Chaque jour qui passe, il y a, ici et là, soit dans les pays musulmans de l'Afrique, soit en Iran et dans les pays arabes, des mises à mort, des expéditions meurtrières, des lynchages, des condamnations à mort au nom de l'apostasie...

Nous assistons, dans des pays déterminés, et ce, depuis plusieurs années, à une montée de l'intégrisme qui se développe. Il est faux de croire que les agissements contre les chrétiens soient le fait de terroristes d'al Qaeda; c'est sans doute vrai, mais ce qui est tout aussi vrai, c'est la scandaleuse attitude tantôt du pouvoir égyptien tantôt du pouvoir irakien ou d'autres Etats . Dans des Etats aussi policiers que l'Egypte et l'Irak, il fallait, à l'évidence, et depuis de nombreuses années, adopter une politique rigoureuse pour la protection des minorités chrétiennes. Ce ne fut pas le cas.

Et il est utile de rappeler, à cet égard, que dans les pays musulmans, les chrétiens sont, sous des formes diverses, soumis à des vexations, à des vindictes, et le plus souvent à l'exil et à la mort. Car l'Islam, une fois qu'il possède le pouvoir, tolère mal ou ne tolère pas l'exercice du culte par une autre religion.

Il faut d'urgence que la "communauté internationale", si souvent utilisée de manière tronquée, intervienne par le biais de ses gouvernements ainsi que, particulièrement, par l'Union Européenne et l'Onu.

Pour dire clairement et de manière ferme que nous ne pouvons tolérer davantage le comportement d'Etats, de groupes, ou de citoyens qui ne respectent en rien les principes élémentaires des droits de l'homme.

Il faut surtout, et le plus rapidement possible, assurer effectivement la protection des minorités chrétiennes et que l'on cesse, en désaccord radical avec la pensée dominante, de trouver des excuses à des régimes inhumains.

Si des musulmans, dans nos pays, avaient subi le tiers du quart de ce que subissent les chrétiens, on aurait assisté à une levée massive de boucliers et à des manifestations, orchestrées ou non, qui auraient, comme ce fut le cas dans plusieurs circonstances, débouché sur des actes de violence.

Il ne se passe pas un jour sans que l'on soit confronté à des actes insoutenables émanant des Etats musulmans et de ceux, qui à des titres divers, croient pouvoir parler au nom d'un certain islam. Où sont les musulmans "modérés" alors que l'on massacre leurs "frères" chrétiens? Pourquoi les communautés chrétiennes, leurs autorités et les gouvernements démocratiques ne se sont-ils pas insurgés contre ces massacres de chrétiens? Comment se fait-il, concrètement, que les autorités religieuses de la Belgique n'aient pas appelé à des manifestations massives de solidarité?

Comment se fait-il qu'il n'y avait aucune autorité religieuse constituée lors de la manifestation au mois de novembre " dernier à Bruxelles alors que plusieurs milliers de chrétiens venant d'Irak manifestaient en faveur de leurs frères? (1)

Il est urgent qu'il y ait une mobilisation active et permanente pour protéger les chrétiens particulièrement d'Irak et d'Egypte. A nous de démontrer que la solidarité n'est pas un vain mot et que la mobilisation des consciences est encore possible.

Michel GRAINDORGE

Avocat au barreau de Bruxelles

Article paru dans la "Libre Belgique" le 7 janvier 2011

Entre autre,il suffit de chercher sur le net : chrétiens persécutés. En voici un :

http://www.pelerin.info/Signe-des-temps/Religion/Chretiens-persecutes-le-rapport-qui-accuse

Stop aux persécutions des chrétiens coptes en Egypte (voir sur internet)

 

Soutenez ou devenez membre,

UNE CAMPAGNE ELECTORALE COUTE TRES CHER! TOUTE CONTRIBUTION SI MINIME SOIT-ELLE EST LA BIENVENUE!

Et pourquoi pas être sur une liste électorale.

Cliquez ci-dessous :

http://federationdesnationalisteswallons.skynetblogs.be/

 

17:55 Écrit par LE COMITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.