12/08/2013

Rentrée scolaire un danger : la radicalisation islamiste

 

Drapeaux sigle.jpg

Rentrée scolaire un danger :

 la radicalisation islamiste 

Diapositive1.JPG

 

Nonobstant les vacances le Bureau Politique de la FNW s'est réuni ce Jeudi à Dinant. Il a été rejoint par les responsables des arrondissements de Namur et de Dinant-Philippeville.

 

La FNW informée de sources crédibles que plus de 70 jeunes scolarisés en Belgique francophone sont partis fin juin,début juillet vers la Syrie via la Turquie pour se joindre aux rebelles et plus particulièrement aux intégristes d'Al Quadia!

 

A la rentrée scolaire de septembre la plupart reviendront en Wallonie et à Bruxelles pour poursuivre leurs études,  les autres continueront à participer aux combats fanatisés par les intégristes.

 

La  FNW estime que pour les rentrants la circulaire "Simonet" ne résout rien. Elle préconise que dès leur retour ils soient entendus par les autorités ,judiciaires et placés en IPPJ  car ils seront des éléments perturbateurs, plus que dangereux pour les étudiants en contact avec eux. Auréolés d'un titre de "combattant" ils s’efforceront de prôner un islam plus que radical, d’entraîner d'autres jeunes à effectuer cette cruelle expérience d'être un tueur sans être soumis à des règles qui respectent le droit de vivre et ce sans subir la moindre punition!

 

Pour ceux qui dès le 1er septembre n'auront pas rejoint leur école  la  FNW invite les directions des établissements scolaires à prévenir le bourgmestre de la ville ou commune où ils résident pour les radier  des registres de la population.

 

Par ailleurs la  FNW ne peut comprendre le silence coupable des médias belges qui ne relatent pas le génocide des kurdes dans les zones sous contrôle des  rebelles et plus particulièrement dans les villages proches de la Turquie qui laisse faire.

Ce sont des milliers d'enfants, de femmes qui sont sauvagement assassinés.

 

La FNWtient à rappeler sa farouche opposition à l’entrée de la Turquie dans l'Union Européenne. une entrée qui aurait pour effet immédiat un basculement de nos us et coutumes et une catastrophe économique pour l'ensemble des pays de l'U.E.

 

Le Bureau Politique de la FNW a par ailleurs préparé les échéances de 2014  soulignant qu'elle n'est nullement visée par les jugements intervenus à Liège, Namur, Charleroi, Gembloux, Châtelet, qu'elle est totalement indépendante, non soumise à des diktats intérieurs et encore moins extérieurs.  

 

 

09:16 Écrit par LE COMITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.