19/09/2013

La première ‘’école marocaine’’

La première ‘’école marocaine’’.

 

Cette école a ouvert ses portes en septembre à Borgerhout (Anvers).

(source De Standaard).

Bien entendu, elle s’adresse aux enfants d’origine marocaine, mais tout le monde est le bienvenu, déclare l’initiateur marocain de ce projet, également porte – parole et coordinateur des associations marocaines.

L’école comprendra 3 classes maternelles et une primaire.

Il ne s’agit pas de cours pour l’enseignement de la langue d’origine, après la fréquentation de nos écoles, mais de cours de plein exercice, donc, en contradiction de nos lois.

L’initiateur de cette école invoque qu’elle est nécessaire parce que l’enseignement flamand (et demain français), n’a pas réussi à réduire les inégalités sociales !

 Alors là, il y va fort !

Il faudrait qu’il se souvienne des inégalités sociales en vigueur dans le pays d’origine, avant de critiquer tous nos efforts pour l’intégration des marocains qui, coûte un argent fou, au lieu d’en faire profiter les wallonnes et wallons qui deviennent chaque jour plus pauvres !

Intégration ? C’est inutile, ils ne veulent pas s’intégrer !!!

Non, ce qui motive l’ouverture de cette école et d’autres à l’avenir, (pas d’illusions à se faire à ce sujet, comme dans beaucoup d’autres, comme la construction de la première mosquée et qu’il y en a plus de 400, maintenant à travers tout le pays), c’est de préparer les jeunes marocains à une culture contraire à la nôtre, en vue du grand bouleversement qui se produira d’ici quelques années lorsqu’ils seront majoritaires dans notre pays, si, des mesures ne sont pas prises avant, pour stopper ce phénomène de conquête de la Belgique, par la forte natalité permettant de saper,jour après jour, nos lois, nos us et coutumes.

La situation étant ce qu’elle est, nous invitons celles et ceux qui ne sont pas satisfaits de vivre en Belgique, de chercher une autre terre plus généreuse, parce que la Belgique est à bout de souffle.

 La cote du gouvernement Di Rupo est au plus haut, mais, a-t-on sondé les classes moyennes, les petits indépendants, commerces (faillites à répétition), les 603.000 chômeurs, les pensionnés, s’ils veulent encore de ce gouvernement ?

Non, bien entendu !

Comme intox, c’est bien essayé, seul le PS est capable de tels mensonges, alors que la catastrophe s’amplifie par les mesures prises au détriment de la population, avec une relance économique qui tarde à venir et un pouvoir d’achat au plus bas, tandis que l’immigration de toute nature (économique, asile, humanitaire, etc.), continue à envahir le pays, ce qui met à mal les finances publiques, avec comme conséquence la faillite de la Belgique à l’instar de la Grèce, notamment.

La FNWs’insurge contre cette politique débridée, une politique sans aucune perspective d’un avenir meilleur pour tous les belges.

Assurément, les élections de mai 2014, sonneront le glas du PS et consorts (MR, CDH, ECOLO, etc.) responsables du gouffre socio-économique dans lequel se trouvent la Belgique et en particulier la Wallonie.

Le Bp, FNW  

  http://www.lalibre.be/actu/belgique/la-premiere-ecole-marocaine-ouvre-ses-portes-en-flandre-521ee75b3570e717dc05ec1f

   http://www.dhnet.be/actu/belgique/la-premiere-ecole-marocaine-ouvre-ses-portes-en-flandre-521ee6bd35704e3d2f711ca2

05:37 Écrit par LE COMITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.