17/06/2014

Le scrutin du 25 mai entaché d’irrégularités ?

2359816702.jpg

Déni de démocratie.jpg

 

La saga pour le recomptage des 21.345 bulletins de vote nuls ou blancs à Charleroi, suite au recours du PTB, n’aura pas lieu sur décision du Parlement wallon, lors de la séance plénière de ce vendredi, alors que la commission de vérification des pouvoirs de l’assemblée avait jugé recevable et fondée la réclamation de ce parti.

 

Ont voté contre le PS et le CDH pour les motifs que le PTB a tardé à introduire le recours dans lequel n’était mentionné aucun élément probant d’irrégularité, lors du dépouillement dans les bureaux de vote.

 

Quant à la présentation tardive du recours, seulement une semaine  après le scrutin, ne devait constituer un prétexte en annulation de la réclamation, étant  un délai nécessaire à l’analyse de l’ensemble des circonscriptions électorales, sachant aussi que les petits partis n’ont pas les ressources humaines suffisantes pour vérifier dans tous les bureaux de vote le bon déroulement du dépouillement, force était de faire confiance, cependant, vu le nombre anormal de bulletins non validés, du jamais vu à Charleroi, des rejets ont pu se produire et donc un recomptage était plus que nécessaire pour rendre justice aux citoyens du bon déroulement des élections dans un pays respectueux des principes et valeurs démocratiques.

 

Le Front Wallon s’estime, lui aussi, victime des innombrables péripéties survenues lors du scrutin à Charleroi. Il s’étonne du résultat dans le district de Châtelet et d’autres cantons et districts, où de nombreux militants et sympathisants lui ont réaffirmé un soutien indéfectible à sa politique.   

 

Le Parlement wallon entame donc une nouvelle législature par un déni de démocratie, il est à espérer, qu’une telle ignominie soit fatale au PS et CDH trop avides de conserver des sièges injustement octroyés.  

09:41 Écrit par LE COMITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.