04/07/2014

Benoït Lutgen, l’inconscience personnifiée.

Diapositive21.gif

 

 

Benoït Lutgen,  l’inconscience personnifiée.

 

 

 

Le FW (Front Wallon) s’insurge contre le rejet de la note présentée par l’informateur Bart De Wever pour la formation d’un gouvernement de centre droit.

 

Le « non »  de Benoït Lutgen, Président du CDH à la note de Bart De Wever Président de la N-VA, est le coup de grâce à l’unité de la Belgique.

 

En Flandre l’incompréhension est totale, dans la note il n’y a aucune revendication communautaire qui, pourrait justifier le refus du CDH, au contraire elle est prioritairement axée sur la relance socio-économique, dont la Belgique a besoin, en outre il n’y a aucune limitation dans le temps des allocations de chômage et suppression de l’index.

 

Cette note reflète une volonté d’apaisement des tensions entre les régions pour un réel changement de politique au bénéfice de tous les belges. 

 

L’attitude négative du CDH est, donc,  ressentie par les flamands, les wallons et les bruxellois, comme une provocation lourde de conséquence pour l’unité du pays.

 

Certes, de nombreux points prêtent à discussion, mais refuser aussi brutalement la note de l’informateur prouve que le CDH veut l’éclatement de la Belgique et active un sentiment anti-wallon en Flandre.

 

Pour le FW, il est grand temps d’abandonner le communautaire pour se fixer des objectifs qui doperons le pouvoir d’achat, la création d’emplois privés durables, la remise en selle des classes moyennes, la lutte contre la pauvreté, avec aussi une opposition aux règles nocives édictées par une technocratie irresponsable de l’Union Européenne.

 

Dans le cas contraire le pays pourrait battre le record des 541 jours sans gouvernement avec à la clé, cette fois, la scission pure est simple, plus de fédéralisme, de confédéralisme mais deux Etats distincts.

 

Le blocage actuel est-il imputable au seul CDH ? De toute évidence il y a le PS à la manœuvre qui, veut d’une manière ou d’une autre garder le pouvoir à n’importe quel prix, même celui de l’éclatement du pays.

 

Lutgen, cornaqué par Joëlle Milquet, c’est clair n’a pas l’envergure à mener une politique indépendamment du PS, c’est un parti résolument opportuniste.

 

Le journal Het Laatste Nieuws, titre « La marionnette Lutgen parle par la voix du ventriloque Di Rupo ».

 

Di Rupo doit se rendre à l’évidence que sa politique est un désastre pour le pays, que son temps est révolu.

 

Salvatore Russo

 

Secrétaire Général, FW

 

Wallonia.jpg

 

11:22 Écrit par LE COMITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.