10/12/2014

Austérité mesures plus cinglantes en Wallonie

7.gif

 Austérité mesures plus cinglantes en Wallonie

 

 
Avant tout le Front Wallon se réjouit du très récent sondage qui  indique que désormais les wallonnes, les wallons revendiquent leur identité. C'est ce qu'il indique comme voie à suivre depuis sa création. Cette volonté affichée déterminera un changement non seulement de mentalité mais encore d'ancrage politique!
  
Le Front Wallon remarque qu'alors que les mesures annoncées par le Gouvernement de Charles Michel n'ont pas encore pris cours, celles du Gouvernement Wallon le sont avec un impact plus que négatif sur notre pouvoir d'achat sans grandes réactions des syndicats!
En fin de la législature 2009-2014 le PS a clamé sur tous les toits que le prix de l'électricité allait significativement baisser. Elections passées les factures annuelles tombent. Avec stupéfaction, même si la consommation a diminué le coût explose avec notamment les charges de distributions souvent conduites par les intercommunales toujours aux mains des socialistes.
Ce n'est qu'un exemple. Il en est de même pour le prix de l'eau et de l'élimination des déchets, des transports publics..
Quant à la ré industrialisation  de la Wallonie elle n'est toujours pas en marche. Les dotations de l'Union Européenne notamment en Hainaut ont été dispersées sans pratiquement aucune création d'emplois durables!
 
En ce qui concerne le fédéral le Front Wallon constate que pas mal de mesures de son programme sont reprises comme pour l'immigration, le déséquilibre entre prépensionnés de plus de 50 ans et les chômeurs du même âge qui sont traqués par l'ONEM.
Par contre aucune annonce sur la GRAPA  c'est à dire les pensions accordées à es étrangers qui résident en Belgique alors qu'ils n'ont jamais presté un seul jour de travail.
 
Le Front Wallon comprend par ailleurs l'ire des travailleurs sur des mesures annoncées par l'accord gouvernemental au plan national. Toutefois il met en garde contre un abus de jours de grève rappelant que ce sont surtout les PME, les salariés du privé qui sont plus que touchés ainsi que les étudiants et les personnes âgées..
Il faut encore dire et redire que les grèves de 1960 ont fait un tort énorme à la Wallonie. Avant ces grèves le PIB wallon était supérieur à celui de la Flandre. Le flux fiscal allait de la Wallonie vers la Flandre. On sait ce qu'il en est advenu. .
 
Le Front Wallon par ailleurs combat avec vigueur l'arrivée massive de travailleurs détachés. Ils sont  plus de 500.000, qui avalent, souvent dans la souffrance, prennent  les emplois et ce même dans les marchés publics;
Un exemple significatif est le chantier de la future caserne des pompiers à Charleroi t(Hé Magnette) où les travailleurs détachés occupent quasiment l'ensemble des postes malgré une main d'œuvre régionale disponible!  
 
Le Front Wallon est preneur de suggestions, d'actions à conduire. N'hésitez pas à prendre contact 0476/875565 vous serez écouté, entendu.   

09:16 Écrit par LE COMITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.