09/01/2016

LE GOUVERNEMENT WALLON DERAILLE - UN GENOCIDE AU BURUNDI

 Le Bureau Politique du FW (Front Wallon) s'est réuni ce 6 janvier à Namur autour d'une galette des rois.

 

Le FW  a applaudi la mise en place en Wallonie de "formation à la citoyenneté" pour les étrangers accueillis sur son territoire. Une mesure réclamée depuis très longtemps par le FW alors que cette initiative est appliquée de longue date en Flandre.

Un bémol, un rejet après avoir visionné une réunion préparatoire de formateurs, formatrices appelés à conduire ces formations.

Qu'a t'on vu? Des formatrices plus que voilées, portant de longues robes noires chargées de conduire ces formations à la citoyenneté.

Pour le FW c'est inconcevable. Comment peut t'on imaginer un seul instant que ces formatrices puissent mettre les nouveaux venus au diapason de notre société, de leur apprendre les codes qui feront d'eux de bon(ne)s citoyen(ne)s wallons?

Pour le FW le Gouvernement Wallon a complètement déraillé dans ce choix de formatrices nullement intégrées et inaptes à aboutir à l'objectif fixé.

Dans ce domaine le FW soutient avec vigueur la proposition du Secrétaire d'Etat Théo Francken qui veut imposer des cours de respect de la femme pour les migrants mais quid pour ceux qui sont venus avant?

 

Le FW en profite pour redire sa conviction d'une obligation de retrait de nationalité pour les délinquants criminels d'origine étrangère ainsi que pour les djihadistes qui reviennent de Syrie, d'Irak, de Lybie, de Somalie et d'autres zones de conflit.

Le laxisme du Gouvernement Di Rupo, de sa ministre de la justice Laurette Onkelinx, de ce grand bourgeois Philippe Moureau (dont le père notaire de son état a été ministre libéral ) a conduit à une situation désastreuse , à savoir qu'au nombre d'habitants c'est notre pays qui a produit le plus de djihadistes. 

 

Le FW, dans la logique qui est la sienne, condamne avec conviction la décision du Gouvernement polonais de museler les médias.

Le FW ne peut s'empêcher d'associer la Wallonie à la Pologne car depuis des dizaines d'années la liberté d'expression y est bannie.

Sous prétexte de classer des partis à l'extrême droite, sans en définir les règles, le FW est privé totalement de moyens d'expression (TV, Radios, Journaux) alors que fait stupéfiant l'extrême gauche qui victimise tant de populations s'exprime en toute liberté et reçoit un appui particulier des médias. 

C'est d'autant plus incompréhensible que le FW est inclassable son programme n'étant que le reflet des aspirations prioritaires des wallonnes, des wallons.

Le FW s'est plus particulièrement préoccupé du sort des Tutsis du Burundi là où le gouvernement et ses sbires massacrent avec une cruauté inouïe des centaines de jeunes tutsis. C'est plus qu'un génocide qui est mis en place sous un silence quasi total des médias. 

Le FW a aussi programmé une série d'actions et de rencontres afin de regrouper un maximum de ressources humaines pour parvenir a être plus que présent lors des communales et provinciales d'Octobre 2017.

 

 

 

 

 

10:12 Écrit par LE COMITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.